Blog

Lecture

Efficacité énergétique des bâtiments : commençons par prendre conscience

Réduire les couts énergétiques est une action dans laquelle les entreprises doivent s’engager rapidement. Enormément d’outils et de produits sont aujourd’hui disponibles sur le marché pour accomplir cette tâche. Des stratégies couplées à l’internet des objets et des plateformes d’optimisation énergétiques deviennent des priorités pour bon nombre d’industrie. Ceci doit pouvoir se démocratiser jusqu’à la plus petite PME.

Comment prendre conscience ?

Efficacité énergétique, optimisation, amélioration. Ces termes riment trop souvent avec grands travaux de rénovation dans la tête des dirigeants. Pourtant, des actions simples liées à l’optimisation des consommations énergétiques actuelles peuvent faire économiser beaucoup.

Prenons un exemple. Je paye 100 € d’électricité à la fin du mois. Est-ce que la répartition de ma consommation d’électricité est 20 € pour les ordinateurs, 50 € pour la chambre froide et 30 € pour les serveurs ? Ou tout l’inverse. Finalement je n’en sais rien. Et le fait de ne pas savoir ne peut pas m’aider à trouver le potentiel d’économie.

Du matériel simple existe permettant de comprendre le profil de consommation électrique du bâtiment. Les compteurs électriques fournis par ENEDIS offrent une sortie / prise TIC (Télé Information Client) sur laquelle de nombreux appareils peuvent s’interfacer.

Quelles informations offrent la sortie TIC ?

Nombreuses sont les sociétés qui proposent des modules électroniques qui comprennent et traduisent les données (ou trames) envoyées par le compteur. Les informations, lorsqu’elles sont correctement triées et analysées offrent de riches enseignements:

- Type de compteur,

- Puissance souscrite,

- Puissance moyenne appelée sur 10 minutes,

- Courant injecté et soutiré,

- Puissance active et réactive,

- Etc…

Quel type de résultat peut-on attendre ?

Plusieurs analyses peuvent être faites. L’une des principales est faite grâce à la courbe qui nous donne le profil de consommation électrique générale du bâtiment. En fonction de l’activité de l’entreprise et des horaires de travail, on peut voir, analyser et comprendre comment les occupants et/ou les machines consomment l’énergie dans le bâtiment. On se rend compte alors que des équipements sont allumés (la nuit ou le weekend) sans la moindre utilité…

Partager cet article sur :